Où en est le développement de l’éolien dans le monde ?

Le 25 avril 2017, le GWEC (Global Wind Energy Council), a publié sa synthèse annuelle sur le développement du marché éolien dans le monde en 2016. Cette synthèse présente également quelles sont les perspectives pour la filière à l’horizon 2021.

Ainsi, en 2016, le marché éolien mondial n’a pas atteint toutes les prévisions du GWEC dans la mesure où l’énergie éolienne a connu une croissance moins forte qu’attendue en Chine et dans les « pays émergents » tels que l’Afrique du Sud, le Brésil, le Canada ou encore le Mexique. Le parc éolien a connu une augmentation de 54,6 GW en 2016 contre 60 GW en 2015 pour une puissance totale estimée à 486,8 GW installés. C’est donc toujours l’Asie qui faire figure de tête de proue de ce marché éolien mondial, avec la Chine en tête pour la 8ème année de suite. Les nouvelles capacités connectées au réseau ont augmenté de plus de 23,4 GW en 2016, soit tout de même un ralentissement de 24% en comparaison à 2015. L’éolien a pesé 4% dans la production électrique totale de la Chine.
Après la Chine, viennent en second les États-Unis, avec 8,2 GW installés en 2016 (82,2 GW au total). Le parc éolien a généré près de 5,5 % de la production électrique totale des USA en 2016. Vient ensuite l’Union Européenne, avec 12,5 GW de nouvelles capacités éoliennes installées sur l’année 2016. Avec un parc total qui a permis de couvrir 10,4% de la demande d’électricité dans l’Union Européenne. En France, 3,9% de la production électrique en 2016 est généré par le parc éolien.

Enfin, la baisse des coûts de production de l’énergie éolienne, ainsi que les problématiques de stockage de l’énergie, sont des enjeux centraux pour la filière. D’après le GWEC, l’éolien, en raison de la baisse des coûts de production, pourrait connaître une croissance soutenue dans les années à venir (entre 10% et 12% de capacités supplémentaires installées chaque année dans le monde). En 2021, la capacité totale installée d’éolien pourrait atteindre 817 GW selon les prévisions du GWEC, ce qui représenterait 67,8% de plus qu’en 2016.

Source : www.connaissancedesenergies.org



Articles similaires

Enerlis vous informe

7 février 2018

Enerlis sera présent à la 19ème édition du colloque SER

Enerlis, partenaire majeur du Colloque du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), sera présent à la dix-neuvième édition de cet événement prestigieux qui se tiendra le 8 février 2018 à la Maison de l’UNESCO. Lors de cette 19ème édition intitulée « Accélérons la croissance des énergies renouvelables, face à l’urgence climatique », Thierry Martin, président d’Enerlis,…

29 janvier 2018

Loris-ENR, filiale du groupe Enerlis, accède à la certification ISO 9001

Loris-ENR, spécialiste du conseil et de la valorisation de CEE*, annonce la certification de son système de management. Cette reconnaissance par un organisme indépendant est une étape-clé pour la société qui s’impose comme un acteur responsable et performant. Concrètement, la norme ISO 9001 définit un ensemble de critères à respecter par les organismes qui souhaitent démontrer leur aptitude…

25 janvier 2018

Comment réussir la transition énergétique d’un bâtiment

  La transition énergétique est définie comme la modification des modes de production et de consommation de l’énergie afin de rendre un environnement plus écologique. En d’autres termes, la transition énergétique vise à réduire l’impact environnemental. C’est un enjeu de notre société actuelle. Il est d’ailleurs bien plus important dans le secteur du bâtiment qui…

Toutes les actualités

loading