En 2017, l’UE investit 444 millions d’euros dans les infrastructures énergétiques

Vendredi 17 février, les Etats membres de l’Union Européenne ont approuvé un investissement à hauteur de 444 millions d’euros dédiés au développement de 18 infrastructures énergétiques.

Ainsi, parmi les 18 projets sélectionnés dans toute l’Europe, 7 d’entre eux concernent des projets liés à l’électricité, soit 176 millions d’euros; 10 concernent des projets liés au gaz, pour 228 millions d’euros; et 1 projet concerne quant à lui les réseaux intelligents et représente 40 millions d’euros. Sur ces 18 projets d’infrasctructures, cinq d’entre eux portent sur des travaux de construction et 13 d’entre eux sur des études. Parmi ceux-là, un des projets choisi est le projet SuedLink, dont le but est d’installer 700 kilomètres de câbles à haute tension sous terre, en vue d’établir une liaison entre les énergies éoliennes qui sont produites dans le Nord de l’Allemagne et ses plus gros pôles de consommation d’énergie qui sont eux situés dans le Sud. L’UE y apportera une aide d’une hauteur de 40,25 millions d’euros. Deux de ces 18 projets concernent la France. Pour l’un d’entre eux, le Celtic Interconnector, il s’agit d’établir une interconnexion électrique sous-marine entre la France et l’Irlande. L’UE y apportera une aide de 4 millions d’euros. Le second projet concernant la France, porte quant à lui sur un projet d’interconnexion entre l’Aquitaine et le pays basque espagnol et sera soutenu à hauteur de 6,25 millions d’euros par l’UE.

Selon la Commission Européenne, ces projets doivent permettre d’atteindre les objectifs de l’Union de l’énergie « en interconnectant les réseaux énergétiques européens, en renforçant la sécurité de l’approvisionnement et en contribuant au développement durable par l’intégration des sources d’énergie renouvelables dans l’ensemble de l’UE« . En conséquence, l’UE prévoit une enveloppe de 5,35 milliards d’euros dédiée au développement des infrastructures énergétiques transeuropéennes pour la période 2014-2020; ce dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe. En 2016, l’enveloppe allouée aux infrastructures énergétiques était de 707 millions d’euros pour 27 projets.



Articles similaires

Enerlis vous informe

23 octobre 2019

Egain et Enerlis s’associent pour la réduction de la consommation d’énergie et l’impact environnemental

KUNGSBACKA et PARIS – 23 octobre 2019 — Egain et Enerlis sont heureux d’annoncer la conclusion d’un partenariat de distribution stratégique, qui combine les services cloud basés sur l’IA et l’IdO d’Egain aux solutions d’efficacité énergétique d’Enerlis visant à aider le secteur résidentiel, le secteur tertiaire et les collectivités en France à réduire leur facture énergétique et leur empreinte…

20 septembre 2019

Enerlis présent à la 80e édition du Congrès Hlm

Enerlis présent à la 80e édition du Congrès Hlm…

16 août 2019

Le secteur tertiaire et son impact énergétique : situation et solutions

À l’heure où la transition écologique est un enjeu mondial et crucial, il reste des secteurs où la consommation énergétique dépasse l’entendement. Le secteur tertiaire en fait partie. En effet, il serait l’un des plus gros consommateurs énergétiques au niveau mondial. L’impact énergétique qu’il provoque sur l’environnement est colossal et surtout néfaste. Il existe cependant…

Toutes les actualités

loading