La filière solaire pourrait créer plus de 10 000 emplois d’ici 2023

D’après une étude menée par l’association professionnelle de l’énergie solaire Enerplan, la filière solaire pourrait créer plus de 10 000 emplois d’ici 2023 en raison des objectifs fixés par la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Si les objectifs étaient légèrement relevés, ce sont plus de 15 000 emplois qui pourraient être crées.

Ce lundi 27 février, Enerplan a publié une étude prospective sur la compétitivité et l’emploi de la filière solaire française à l’horizon 2023. Si les objectifs sont atteints, la France devrait comptabiliser près de 23 000 nouveaux emplois dans la filière en 2023, tandis que le solaire thermique devrait lui aussi permettre de créer 10 000 nouveaux emplois. Toutefois, l’étude indique que ces objectifs paraissent hors de portée actuellement. Selon celle-ci, la baisse des prix devrait se poursuivre et permettre de créer plusieurs milliers d’emplois. Si les objectifs sont atteints, le volume des nouvelles installations sera de 13 GW contre 7 GW en 2007. L’étude explique que « l’ensemble des scénarios envisagés démontrent que l’objectif de la PPE pour l’électricité solaire devrait être atteignable, avec à la clé au moins 10.000 emplois supplémentaires d’ici 2023 par rapport à 2016« . Les obectifs de la PPE prévoient d’augmenter la capacité de production photovoltaïque française entre 18,2 GW et 20,2 GW d’ici 2023, soit 11GW de plus que les capacités de production actuelles.

Cependant, l’avenir de l’énergie solaire thermique devrait être en demi-teinte, puisque l’étude estime que les coûts devraient stagner après avoir baissé du quart entre 2010 et 2015. Ainsi, seul le solaire thermique collectif pourrait être à-même d’améliorer les performances économiques de la filière si elle se structure. L’étude fait le constat que « le rebond de la filière solaire thermique dépendra en grande partie de la stratégie bas carbone mise en oeuvre pour abaisser les émissions de CO2 dans le parc bâti, ainsi que d’une prise en compte efficace dans la réglementation énergétique dans le neuf« . Hors si les objectifs fixés par la PPE sont tenus d’ici 2023, ce sont plus de 10 000 emplois qui devraient être créés dans une filière qui aujourd’hui en comporte environ 1 500.


TAGS RÉCENTS


Articles similaires

Enerlis vous informe

23 octobre 2019

Egain et Enerlis s’associent pour la réduction de la consommation d’énergie et l’impact environnemental

KUNGSBACKA et PARIS – 23 octobre 2019 — Egain et Enerlis sont heureux d’annoncer la conclusion d’un partenariat de distribution stratégique, qui combine les services cloud basés sur l’IA et l’IdO d’Egain aux solutions d’efficacité énergétique d’Enerlis visant à aider le secteur résidentiel, le secteur tertiaire et les collectivités en France à réduire leur facture énergétique et leur empreinte…

20 septembre 2019

Enerlis présent à la 80e édition du Congrès Hlm

Enerlis présent à la 80e édition du Congrès Hlm…

16 août 2019

Le secteur tertiaire et son impact énergétique : situation et solutions

À l’heure où la transition écologique est un enjeu mondial et crucial, il reste des secteurs où la consommation énergétique dépasse l’entendement. Le secteur tertiaire en fait partie. En effet, il serait l’un des plus gros consommateurs énergétiques au niveau mondial. L’impact énergétique qu’il provoque sur l’environnement est colossal et surtout néfaste. Il existe cependant…

Toutes les actualités

loading