fbpx

La filière solaire pourrait créer plus de 10 000 emplois d’ici 2023

D’après une étude menée par l’association professionnelle de l’énergie solaire Enerplan, la filière solaire pourrait créer plus de 10 000 emplois d’ici 2023 en raison des objectifs fixés par la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Si les objectifs étaient légèrement relevés, ce sont plus de 15 000 emplois qui pourraient être crées.

Ce lundi 27 février, Enerplan a publié une étude prospective sur la compétitivité et l’emploi de la filière solaire française à l’horizon 2023. Si les objectifs sont atteints, la France devrait comptabiliser près de 23 000 nouveaux emplois dans la filière en 2023, tandis que le solaire thermique devrait lui aussi permettre de créer 10 000 nouveaux emplois. Toutefois, l’étude indique que ces objectifs paraissent hors de portée actuellement. Selon celle-ci, la baisse des prix devrait se poursuivre et permettre de créer plusieurs milliers d’emplois. Si les objectifs sont atteints, le volume des nouvelles installations sera de 13 GW contre 7 GW en 2007. L’étude explique que “l’ensemble des scénarios envisagés démontrent que l’objectif de la PPE pour l’électricité solaire devrait être atteignable, avec à la clé au moins 10.000 emplois supplémentaires d’ici 2023 par rapport à 2016“. Les obectifs de la PPE prévoient d’augmenter la capacité de production photovoltaïque française entre 18,2 GW et 20,2 GW d’ici 2023, soit 11GW de plus que les capacités de production actuelles.

Cependant, l’avenir de l’énergie solaire thermique devrait être en demi-teinte, puisque l’étude estime que les coûts devraient stagner après avoir baissé du quart entre 2010 et 2015. Ainsi, seul le solaire thermique collectif pourrait être à-même d’améliorer les performances économiques de la filière si elle se structure. L’étude fait le constat que “le rebond de la filière solaire thermique dépendra en grande partie de la stratégie bas carbone mise en oeuvre pour abaisser les émissions de CO2 dans le parc bâti, ainsi que d’une prise en compte efficace dans la réglementation énergétique dans le neuf“. Hors si les objectifs fixés par la PPE sont tenus d’ici 2023, ce sont plus de 10 000 emplois qui devraient être créés dans une filière qui aujourd’hui en comporte environ 1 500.


TAGS RÉCENTS


Articles similaires

Enerlis vous informe

18 juin 2021

Revue de presse du 18 juin

Enerlis a été à l’honneur ce mois de juin dans les médias et la presse écrite. Tour d’horizon des dernières actualités Enerlis.…

17 mai 2021

Enerlis : 1ère centrale solaire en autoconsommation collective

Le siège d’Enerlis passe à l’autoconsommation solaire collective. La société met en place la première centrale solaire photovoltaïque de ce type dans l’Ouest francilien, et deuxième en Ile-de-France, en-sur-toiture de son siège, à Boulogne-Billancourt. Mise en service en mars 2021, cette installation photovoltaïque en autoconsommation collective permet de faire bénéficier la société Enerlis et d’autres…

14 mai 2021

ENERLIS, UNE EXCEPTION EN MATIERE DE PARITE

Au sein du Groupe Enerlis, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est un enjeu fort. Et cela n’a pas échappé au JT du 20h de TF1 qui a salué l’avance d’Enerlis en matière de parité Homme-Femme dans un reportage consacré aux quotas de femmes dirigeantes.…

Toutes les actualités

loading